Machete (Robert Rodriguez et Ethan Maniquis, 2010)

Robert Rodriguez est désormais un des plus célèbres réalisateurs de films d'actions de notre temps. Il est également connu pour son amitié collaboratrice avec Quentin Tarantino. Desperado, Une Nuit en enfer, The Faculty, Planet terror sont quelques-uns de ses succès.

Machete à la base est une vieille idée que l'auteur à eu à l'époque de ses premières oeuvres. Le personnage de Machete apparaît pour dans une fausse bande-annonce dans le film Grindhouse. À la vue de l'envie suscitée par ce teaser, Rodriguez décide de tourner une aventure de ce héros.

Machete est un action movie doublé d'une comédie parodique des films d'exploitations des années 70 et 80. Un gros délire pour résumé ! Passons sur l'intrigue qui est carrément futile, presque un prétexte pour aligner les grossièretés et les effets gore.

Machete est un super espion et tueur qui aime massacrer ses ennemis avec une variété d'arme farfelues mais avec une préférence marquée pour les machettes. Donc des gros flingues, des nanas à la limite de la nymphomanie et des dialogues à la Chuck Norris.

Côté réalisation, Rodriguez et Maniquis singent le style de cinéastes comme Carpenter, D'Amato, Deodato, Lloyd Kaufman ou encore Russ Meyer. D'ailleurs, on voit des brûlures de cigarettes factices, des images sautillantes simulant l'amateurisme et des effets spéciaux kitsch.

Un des éléments les plus importants de Machete, se situe au niveau du casting. Danny Trejo est Machete avec sa gueule pas possible, les méchants sont tenus par S. Seagal, R. De Niro et Don Johnson. La touche féminine et sexy est apportée par Michelle Rodriguez et Jessica Alba, j'oubliais Lindsay Lohan.

Je donne 6/10. Car même si c'est parfois poilant dans certaines scènes, l'ensemble n'est pas franchement tordant. Par ailleurs, la suite Machete kills est de meilleures factures que ce premier volet. Un 3e est en préparation Machete kills again ... in Space.

Retour à l'accueil