Massacre à la tronçonneuse

Publié le par Ygor Parizel

Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper, 1974) Titre original: The Texas chain saw massacre

Tobe Hooper grâce principalement à Massacre à la tronçonneuse est devenu une légende du cinéma d'horreur. En regardant sa carrière de plus près, il y a peu de longs-métrages indispensable. Mais on peut citer parmi ceux-ci Poltergeist.

The Texas chain saw massacre est une oeuvre ultra-culte. Un objet rare car sorti à une époque pour une interdiction en salle voulait dire, une visibilité quasi nul. Ce film a été interdit durant des décennies dans certains pays. Évidemment cette censure n'a fait qu'augmenter l'envie du public.

Massacre... est difficilement classifiable car le sujet fait penser à un slasher à une époque ou le sous-genre n'existait pas vraiment sans en comporter les stéréotypes. C'est l'ancêtre du survival sans en être caractéristique ainsi qu'un thriller en y incorporant des éléments purement gore.

L'histoire racontée ne s'embarasse pas de fioritures en matière d'intrigue. Un groupe de jeune gens se font massacrer par un psychopathe bestial dans une région abandonnée et délabrée du Texas. Pas de coups de théâtre ou de narration tortueuse, les personnages ne sont pas des caricatures (une chose qui est quasi inévitable de nos jours dans les films d'horreurs). Et un final démentiel à la limite de l'hystérie collective.

Là ou ça détonne, c'est dans l'ambiance complètement dingue et malsaine qui pèse sur le film. L'image à gros grain, une pellicule qui donne un côté amateur, la photographie qui nous fait ressentir la chaleur et la saleté des lieux fréquentés par les héros.

Puis aussi le travail sur le son assez monstrueux. Les partitions musicales aux sonorités grinçantes et surtout dissonnantes, les bruitages flippants avec le "doux" ronronnements de la tronçonneuse de Leatherface. Il y a aussi la mise en scène avec des gros-plans, une nervosité dans les passages sous tension.

Ce film est un pion essentiel du cinéma d'épouvante, souvent on le retrouve aux sommets des divers classements des meilleurs films horrifiques. 10/10 bien entendu.

Commenter cet article