Démons

Démons (Lamberto Bava, 1985) Titre original: Dèmoni

Lamberto Bava est le fils et successeur artistique de Mario Bava. On dirait que Lamberto a tourné les films que son père n'avait pas eu le temps de faire. Sa filmographie n'est pas aussi riche que celle de son père, on retient principalement Démons et sa suite qui sont cultes.

Démons bizarrement débute comme un Giallo, on croirait même un film de D. Argento (producteur de ce métrage). Cependant le ton change assez rapidement, et on comprend qu'on est dans du surnaturel.

Le mystère laisse donc la place à un délire gore. L'histoire racontée est la suivante. Des jeunes gens sont invités dans un nouveau cinéma. Mais les lieux sont maudits, des meurtres étranges commencent à être perpétrés, ... . En fait, c'est un faux huis-clos car le cinéma est gigantesque.

La narration est rythmée notamment grâce au montage. La mise en scène n'étonne que rarement par contre il y a un beau boulot de la part de la section direction artistique. Pareil pour les maquillages et effets spéciaux. Même si ceux-ci sont kitsch à mort !

Ce long-métrage qui ne se prend pas au sérieux comporte des bonnes idées dans l'écriture et visuellement mais des défauts sont bien présents aussi ! Comme par exemple, des personnages bêtes comme leurs pieds et des comédiens qui n'arrangent rien à l'affaire, cela dit les nanas/actrices sont très très jolies.

Idem pour les dialogues franchement lourdingue par moments. Mais ce Démons vaut tout de même un 7/10. Le fan du genre pourraient le considérer comme une référence ?

Retour à l'accueil