Entre Deux Mondes

Entre Deux Mondes (Vimukthi Jayasundara, 2008) Titre original: Ahasin-Wetei

Entre Deux Mondes est une production américano-franco-sri lankaise. Ce film a été repéré au Festival de Venise en 2009 et quant à moi, j'ai pris une claque en le voyant car je ne savais pas du tout ou je mettais les pieds !

L'histoire est assez obscure car elle n'est pas aisé à déchiffrer, ce mystérieux conte moderne et mystique. Un homme tombe du ciel, en pleine mer, il se rend ensuite en ville ou des émeutes éclatent. Il rencontre divers personne semblant provenir d'un passé ou d'un futur proche et personnel.

Plusieurs unités de temps s'entremêlent dans cette intrigue qui n'en est d'ailleurs pas réellement une. On est plongé dans ce "trip" sans aucun repère outre la brouillage à propos de la temporalité, les personnages de types ethniques différents accentuent encore le tout. Il n'y a quasi aucun dialogues, seules les images parlent et nous racontent quelque chose. On a même plusieurs situations dérangeantes voir violentes.

Le plus impressionnant dans ce long-métrage, c'est le lyrisme de la réalisation. Visuellement fascinant, Jayasundara accumule les séquences et plans de toute beauté. Travellings panoramiques des collines à la végétation luxuriante, des cadres contemplatifs de rues jonchées de téléviseurs ou des plages en galets, etc.

La photographie rajoute encore à la splendeur de la mise en scène. L'ambiance générale tient également sa qualité de par la bande-son, avec les bruits d'animaux, les bruissements des arbres ainsi que les coups de feu constants en fond sonore. La musique minimaliste et discrète augmente cette étrange sensation.

10/10 pour ce film. Je surnote peut-être mais il s'agit d'un type d'oeuvre que j'adore.

Retour à l'accueil