L'Éveil de la Bête

Publié le par Ygor Parizel

L'Éveil de la Bête

L'Éveil de la Bête (José Mojica Marins, 1970) Titre original: O Ritual dos sádicos

José Majica Marins pour vous situer le gaillard est un peu le pendant brésilien de Jean Rolin. Production fauchée, dans le genre horrifique et avec des problèmes récurrents niveau censure.

Deux de ses longs-métrages sont considérés comme des "chefs-d'oeuvre" À Minuit je possederai ton âme et la suite Cette Nuit je m'incarnerai dans ton cadavre. Je n'ai vu que le film que je vous présente dans la carrière de Marins.

Cette rareté est à mi-chemin entre le ciné trash de Russ Meyer et l'expérimental de Alejandro Jodorowsky. L'esprit est libertaire, cela sonne très fin des sixties, consommation de sexe et drogues décomplexés.

Pourtant, j'ai l'impression que le scénario est un prétexte pour montrer des jeunes femmes dénudées et des toxicos entrain de planer. Donc pas la peine de s'éterniser à vous raconter l'intrigue. Hallucinations macabres et érotiques, de l'onirisme et de la poésie.

Malheureusement, beaucoup de scènes sont carrément ... nuls. C'est dingue mais peu attrayant au final, je n'en retiens pas grand chose malgré la subversion de l'oeuvre. Je donne 4/10.

Commenter cet article