Ex-drummer

Ex-drummer (Koen Moertier, 2009)

Celui d'entre vous en manque de cinéma trash, peut franchement regarder ce Ex-drummer, il ne sera pas déçu ! Koen Moertier adapte ici le roman éponyme de Herman Brusselmans.

La première réflexion que je me fais pendant la vision de ce film, c'est "complètement ravagé". L'histoire est simple, à Ostende trois membres d'un groupe de punk recrute un écrivain ayant une petite célébrité avec en vue la participation à un concours de rock. Les trois pusiciens sont des cas sociaux, et portent un handicap, ... .

À partir de ce pitch, on a droit a des violences sexuelles, des insultes à profusion racistes ou antisémites, homophobes, de la drogue et alcool. Mais également (attention spoiler) un rival musicos possédant un sexe de 50 Cm, des plans pornographiques, un bébé mort après avoir ingéré ses excréments et j'en passe notamment un carnage final.

Bizarrement, le script comporte des pépites de dialogues, de plus l'accent flamand ostendais est très chantant et les interprètes très à leurs aises dans ce film.

Niveau réalisation, il y a des cadrages qui donnent le vertige, des séquences à reculons et des ralenties. La direction artistique s'est elle aussi lâchée on voyage d'un taudis au suivant.

Pour l'anecdote vous pouvez guetter le caméo de Arno le plus célèbre chanteur flandrien. Moi je donne 9/10 mais la plupart des gens ne sont pas tendre avec ce long-métrage.

Retour à l'accueil