Tender son: The Frankenstein project

Publié le par Ygor Parizel

Tender son: The Frankenstein project

Tender son: The Frankenstein project (Kornél Mundruczó, 2010) Titre original: Szelid Teremtes: A Frankenstein terv

Ce Garçon fragile est le 4e long-métrage du maître hongrois K. Mundruczó, il m'avait beaucoup marqué avec son ouvrage de 2008, Delta qui était un vrai choc visuel.

L'auteur réalise ici, une étrange variation sur le thème du classique gothique de Mary Shelley, Frankenstein. Un réalisateur (Mundruczó lui-même) effectue un casting pour son prochain tournage, il décide de rencontrer des comédiens amateurs. Lors d'un essai, un jeune homme tue une partenaire, ... .

Le style alterne entre le contemplatif avec des longues séquences ou des cadrages plongeants et un style plus documentaire lors des scènes de casting. La photographie dans des gammes sombres, les éclairages sur les visages des protagonistes crées une ambiance inquiètante.

La narration n'est pas aisée car aucune explications n'est apportées, les dialogues restent fort énigmatiques. Du coup, le spectateur doit s'accroché pour bien suivre cette histoire, à tel point qu'on a l'impression qu'il s'égare.

8/10 pour cet objet.

Commenter cet article