L'Oiseau au plumage de cristal

L’Oiseau au plumage de cristal (Dario Argento, 1970) Titre original: L'Ucello dalle piume di cristallo

Ce film est le coup d’envoi d’une trilogie qui marquera les cinéphiles (surtout les adeptes du Giallo). Dario Argento le réalisateur est trop célèbre pour que je daigne le présenter, oui je suppose que si vous visitez ce blog, vous avez un minimum de connaissance ! Il est le maître et la référence du genre.

Cette saga est dénommée La Trilogie Animale. Pourquoi parce que les deux opus suivants se titrent, Le Chat à neuf queues et Quatre mouches de velours gris. Ils sont moins impressionnants que ce premier volet.

Dans un premier temps, ce qui saute aux yeux c’est la virtuosité de la mise en scène. Les cadrages tape à l’œil, des travellings grossiers et le tout monter avec énormément de rythme et un sens de la narration qui agrippe les esprits.

Cette narration particulièrement inspirée plonge le spectateur dans une intrigue tortueuse et une atmosphère angoissante au possible. Notamment, la scène avec « notre héros » qui assiste impuissant à une attaque dans un sas d’entrée. Et ce n’est qu’un avant-goût !

Dario Argento est un scénariste retors, il a participé à l’écriture du chef-d’œuvre, Il était une fois dans l’Ouest. Dans Cet Oiseau, il multiplie les fausses pistes et les mystères sans jamais être « lourdingue » (chose qui était monnaie courante dans le Giallo). Cela s’avère très didactique, on se prend au jeu de rechercher la vérité comme le héros.

Visuellement c’est très bon, on a compris. Les sons et les lumières ont une importance énorme dans l’instauration de l’ambiance oppressante à l’extrême, c’est le style Argento. Des tintements, des claquements et des cris qui donnent des frissons. Des spots, des jeux de couleurs et principalement le rouge.

Pour en finir ce long-métrage si vous osez le voir rentrera dans votre classement des meilleurs thriller et meilleurs horrifiques à coup quasi sûr !

Je lui donne un 10/10.

Bande annonce L'Oiseau au plumage de cristal

Retour à l'accueil